Bonnes Pratiques

Arbitrer entre redressement
en interne et cession.
Préparer un projet de redéploiement cohérent et pérenne.

Préparer les impacts des opérations de carve-out sur la direction financière.

Assurer la continuité des opérations et mener un plan de transformation.

Sécurisation de la transaction et minimisation des impacts fiscaux.

Obtenir l’adhésion des salariés et des représentants du personnel au projet de reprise.

Communiquer autour d’un projet sensible tout en respectant les prérogatives du personnel.

Nos contributeurs, des professionnels aguerris, partagent leur expérience
et leur expertise des opérations de désinvestissement.

Les articles de nos contributeurs

P1

Carve-out : se préparer avant la cession

Par Xavier Ruaux et Tarik Ouahmed.

La cession d’une activité (« carve out ») se prépare bien en amont de sa réalisation, d’autant plus qu’elle est bien intégrée avec le reste du groupe, et nécessite des compétences multiples tant les enjeux sont divers.

P3

Covid-19 : Vers une onde d’opportunités en distressed M&A ?

Par Virna Rizzo et Jordan Le Gallo.

La crise sanitaire actuelle et le contexte économique chahuté qui s’ensuit vont fatalement conduire certaines entreprises vers des difficultés financières.

man-798989_1280

Processus de revue stratégique et transparence, clés du choix entre cession et redressement

par Patrick Sevian

Choisir entre une cession ou un redressement est une décision difficile à prendre. Cette décision se prépare plus en amont que ce que l’on pourrait imaginer.

library-3356979_1280

Apport partiel ou cession d’actifs : avantages et inconvénients dans le cadre d’une opération de carve-out

par Bernard Tézé

Revue des moyens juridiques pour réaliser un carve-out : cession d’actifs, cession d’actions ou apport d’actifs à une nouvelle entité dont les actions sont cédées.